La Chapelle-la-Reine (77) : expo peinture à la bibliothèque


Pour les organisateurs de la bibliothèque de La Chapelle-la-Reine, toutes les formes d’art contribuent à l’éveil des enfants et à l’éducation de tous les publics. Organisée dans cet esprit, l’exposition de Chesca et Nicole Fayolle reflète les parcours professionnels et personnels de deux peintres très différents, mais qui ont en commun la recherche du sens de la vie derrière l’apparence. Les deux artistes illustrent deux courants picturaux, celui de la tendance figurative avec Chesca et celui de la tendance abstraite avec Nicole Fayolle.

 

Chesca : "Composition"

Chesca : « Composition », février 2014, huile + sable, 80x100cm © CatherineBadel

Chesca

Après une carrière de professeur des écoles en arts plastiques, Chesca consacre sa retraite à sa passion pour la peinture, inspirée par son émerveillement devant les enfants. Enrichie de mille souvenirs d’écoliers montant et descendant les escaliers ou courant par les chemins, l’artiste dépeint avec pudeur des scènes illustrant la spontanéité et l’innocence de l’enfance.

Si le rêve se mêle à la réalité, le trait reste précis, la couleur franche, l’exécution experte. Au-delà du plaisir des yeux, les tableaux suggèrent une interrogation sur les promesses de l’avenir vers lequel tous ces enfants courent.

Peint pour une exposition au château de Valnay, le tableau est une synthèse de deux  personnages récurrents dans l’oeuvre de l’artiste. « Le petit garçon montre du doigt , on ne sait pas quoi, la tempête, un avion ? J’ai voulu laisser planer le mystère, mais ce mouvement est plein de promesses », confie Chesca, « Le paysage est complètement fictif. Il est né du premier geste qui s’est imposé, le dessin de l’escalier, qui a donné un sens à l’ensemble ».

 

Nicole Fayolle : "Explosion", 2012,

Nicole Fayolle : « Explosion », 2012, acrylique plus sable, 100×50 cm © CatherineBadel

 

Nicole Fayolle

Après une carrière de navigante à Air Inter, Nicole Fayolle peut enfin se consacrer à ce qu’elle a toujours eu envie de faire, la peinture. Parallèlement, elle recherche un bien-être intérieur par la pratique de l’art du Qi gong (gymnastique chinoise) et du Tai-chi-chuan (art martial chinois).

Sa peinture, parfois figurative, souvent abstraite, symbolise une quête du sens mystérieux de l’Univers et de la place de l’être humain en son sein. Les tableaux demandent que l’on prenne le temps de se laisser entraîner sur les chemins du langage intérieur.

« J’ai utilisé l’énergie de vie que je ressens dans le Qi gong, qui part du centre du corps. Le rouge et le noir symbolisent le feu, qui est l’énergie du cœur en énergétique chinoise », révèle l’artiste.

Exposition du 27 mai au 17 juin à la Bibliothèque de La Chapelle


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “La Chapelle-la-Reine (77) : expo peinture à la bibliothèque